Contient les articles spécifiques au blog

Après presque 2 mois de confinement, comment vit-on encore le quotidien ? Surréaliste, hors du temps, harassant, ennuyeux ? Pour rendre compte des différentes expériences, évaluer les enseignements tirés de cette période extra-ordinaire et jauger les attentes pour l’après corona, Madeleine notre Reporter/Service civique confinée a récolté les témoignages de 4 jeunes connaissance de son entourage. Merci à eux de s’être prêté à l’exercice.

Anas vit entre Paris, sa ville d’origine, et Lille où il fait des études de journalisme. Depuis la mi-mars, il se confine à Paris et continue de suivre ses cours, bien que leur contenu ait été grandement chamboulé, à distance. Il est passionné par l’écriture, entre poèmes, nouvelles qu’il partage en ligne et chansons, cet aspirant journaliste n’a pas la plume dans sa poche : « J’ai déjà publié deux bouquins je suis sur le 3e actuellement le confinement me permet de me pencher un peu plus dessus. »

Lire la suite

Après presque 2 mois de confinement, comment vit-on encore le quotidien ? Surréaliste, hors du temps, harassant, ennuyeux ? Pour rendre compte des différentes expériences, évaluer les enseignements tirés de cette période extra-ordinaire et jauger les attentes pour l’après corona, Madeleine notre Reporter/Service civique confinée a récolté les témoignages de 4 jeunes connaissance de son entourage. Merci à eux de s’être prêté à l’exercice.

Étudiante en marketing et stratégie, Samira consacrait une grande partie de ses semaines à son travail universitaire. Le confinement et les études à distance ont quelque peu intensifié sa charge de travail tout en la privant de ses loisirs habituels (sortie entre ami.es, activités culturelles, lectures) qu’elle espère reprendre à la fin de son année scolaire.

Lire la suite

Après presque 2 mois de confinement, comment vit-on encore le quotidien ? Surréaliste, hors du temps, harassant, ennuyeux ? Pour rendre compte des différentes expériences, évaluer les enseignements tirés de cette période extra-ordinaire et jauger les attentes pour l’après corona, Madeleine notre Reporter/Service civique confinée a récolté les témoignages de 4 jeunes connaissance de son entourage. Merci à eux de s’être prêté à l’exercice.

Ladji habite à Ivry-Sur-Seine et étudie l’audiovisuel. Passionné de photographie et de peinture, il préparait avant le confinement ses concours d’entrée en école d’art : « je dois l’avouer le confinement est un peu tombé à pic j’étais ultra à en retard ».

Lire la suite

Après presque 2 mois de confinement, comment vit-on encore le quotidien ? Surréaliste, hors du temps, harassant, ennuyeux ? Pour rendre compte des différentes expériences, évaluer les enseignements tirés de cette période extra-ordinaire et jauger les attentes pour l’après corona, Madeleine notre Reporter/Service civique confinée a récolté les témoignages de 4 jeunes connaissance de son entourage. Merci à eux de s’être prêté à l’exercice.

Découvrez le témoignage de Foulé, confinée à Cergy

Foulé est une étudiante de 21 ans résidant à Cergy. Entre ses cours, ses nombreuses implications bénévoles et les sorties culturelles avec ses ami.es, son quotidien a pas mal été chamboulé par le confinement. Foulé est membre de l’association Cité des Chances et co-fondatrice du média Plume de Banlieue qui réalise des portraits de jeunes habitants des quartiers populaires.

Lire la suite

Voici le témoignage de Madeleine, en service civique chez Métropop’ ! depuis janvier. Confinée dans une cité de Saint-Denis, Elle nous livre son ressenti sur cette nouvelle quotidienneté, sur ce qu’elle voit de sa fenêtre, mais aussi de ce qu’elle lit dans les journaux et de ce qu’elle voit à la télé sur son quartier, sur ses voisins.

 » Être confinée en banlieue, c’est différent d’autres endroits : pas de jardins, pas de balcons. Quand j’ouvre ma fenêtre, ce sont des bâtiments à perte de vue que je vois. Ce n’est pas le plus agréable, mais c’est le prix à payer pour le bien commun. Mes journées se ressemblent toutes, elles sont donc difficiles à résumer… tourner en rond dans la maison à la recherche d’occupations, profiter du soleil à travers la fenêtre, le tour est vite fait.

Lire la suite