En ce moment, une parodie de Claude François tirée de son titre « Y a le printemps qui chante » circule sur les réseaux sociaux pour dire « Reste à la maison »…

Nous, après une semaine de confinement impossible dans certaines conditions de vies, on a plutôt envie de parodier son tube « Comme d’habitude » :

Comme d’habitude, des élus de tous poils vont pointer du doigt les fauteurs de trouble, leur incivisme, leur irresponsabilité, leur antipatriotisme ;

Comme d’habitude, certains médias vont se repaître de ces images de vilains petits canards traficoteurs et de leurs familles, mal éduqués, mal intégrés, au pied de leur cité ;

Comme d’habitude, on oubliera l’inégalité sociale, la promiscuité du logement, le chômage massif et les effets de 40 ans de discrimination ethnique et territoriale

Comme d’habitude, on ne parlera pas de tous ceux dans ces quartiers qui font partie de ceux qu’on présente comme des héros parce qu’ils assurent encore le fonctionnement du pays quand d’autres télétravaillent, de ceux qui ont des gestes de solidarité inouïs et comment la solidarité s’organise escalier par escalier, et surtout de ceux qui font le maximum dans des conditions parfois dramatiques pour préserver leur famille de l’épidémie et occuper leurs enfants sans ressources scolaires

C’est pourquoi nous relayons l’appel de PAS SANS NOUS dans Médiapart que nous soutenons.

C’est pourquoi nous vous proposons plusieurs informations et outils pour contribuer à aider les habitants des quartiers qui manquent d’information et de relais (les centres sociaux et associations de proximité ont dû souvent eux aussi fermer) à se protéger et à agir, partagez-les !

C’est pourquoi nous avons proposé à Madeleine Service civique à Métropop’! qui vit dans une cité populaire de St Denis de témoigner de son expérience.. (à lire ici)

Les habitants des quartiers populaires ne sont ni des irresponsables, ni des inconscients, ni des traitres à la Nation, ils font avec, comme nous tous et comme ils peuvent : les boucs-émissaires en période de crise c’est trop facile et on sait où çà mène !

On ne gueule pas souvent à Métropop’ ! mais là c’est de notre responsabilité que de dire stop le banlieue-bashing, soyons solidaires avec les habitants des quartiers populaires !!

Merci de diffuser cet appel à la solidarité si vous le partagez.

Le Conseil d’administration de Métropop’ !

2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Coup de GueuleCorona & quartiers populaires : STOP au banlieue bashing ! A découvrir et partager ici […]

  2. […] le 26 mars, nous avions poussé un coup de gueule en ce début de confinement : à la vitesse de l’éclair, les quartiers populaires, ses immigrés, […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire