We-need-you-NASA

Du quartier à la métropole

Bilan

Le compte-rendu du projet tourné vers les habitants, où ils ont mis en place des œuvres artistiques collectives où ils pouvaient s’exprimer sur leurs impressions de leurs villes, quartiers et environnement

2011 : la naissance du projet

En 2011, Métropop’ ! avait placé toute son énergie à la configuration de ses projets notamment en termes de recherche de partenaires et de financements.

Métropop’ ! a investi le territoire du Projet de rénovation urbaine de la Porte Pouchet sur les communes de Paris 17ème, Clichy la Garenne et St Ouen, avec l’appui de l’équipe de développement local du 17ème, pour l’expérimentation d’un premier travail de mémoire urbaine autour du projet « Mon quartier notre patrimoine ».

Pendant 9 mois, 6 jeunes volontaires effectuent une mission de service civique. Ils sont formés à la démarche ethnographique et aux techniques multimédias afin de recueillir ce qui constitue la mémoire culturelle, matérielle et immatérielle de ces quartiers et de leurs habitants : ils deviennent des « cultivateurs » de cette mémoire urbaine en friche.

L’animation et la valorisation du matériau mémoriel s’effectuent à travers une interaction quotidienne avec les habitants via les outils numériques et une présence sur le « terrain » au travers de l’enquête ethnographique et socio-historique menée.

Expositions de rue, livret et site internet permettent de disposer d’un référentiel commun relatif au patrimoine artistique, culturel et social du quartier.

Extrait du dossier de présentation du projet Mon quartier, notre patrimoine.

Le projet a pu démarrer à la mi-septembre 2012 après le recrutement de 5 jeunes filles et un garçon en service civique volontaires. Ils sont encadrés pédagogiquement par l’association Ethnologues en herbe et « tutorés », par l’association Concordia, spécialisée dans l’organisation de chantiers de jeunes, qui les accueille dans ses locaux. Ce partenariat fait l’objet d’une convention spécifique avec nos deux partenaires.

Métropop’ ! assure la coordination d’ensemble du projet, l’ingénierie de formation, la formation en sociologie urbaine et vidéo et l’accompagnement vers l’insertion professionnelle. L’équipe des volontaires a reçu au total une formation de 4 semaines. Une formation aux outils numériques a également été dispensée par notre prestataire multimédia Semi-K (Jérome Micucci)

Une première restitution de leur approche du terrain a lieu le 5 décembre devant une dizaine de partenaires locaux (EDL, Régie de quartier, éducation spécialisée, etc.) qui se montrent enthousiastes sur les suites à donner au projet en termes de dynamique locale.

Cette première expérimentation d’un travail de valorisation de la mémoire sociale, culturelle et artistique d’un territoire se donne plusieurs objectifs :

– Accompagner les transformations urbaines en opérant des allers-retours entre mémoire individuelle et mémoire collective
– Travailler le lien entre les quartiers, par-delà le périphérique, en intercommunalité
– Promouvoir la richesse et la diversité des productions artistiques et culturelles, amatrices et professionnelles, de ces quartiers populaires
– Participer à l’élaboration d’une appartenance collective par l’adhésion de plusieurs générations d’habitants et d’acteurs locaux.

Elle s’achèvera en juin 2013 et fera l’objet d’un bilan / évaluation dans l’optique de pouvoir transposer à d’autres territoires l’expérience acquise à cette occasion.

Le projet Mon quartier, notre patrimoine a reçu le soutien financier de la Ville de Paris, la Région Ile de France, Paris Habitat et la Fondation SNCF.

161122-metrokawa-n8-grand-format

Métrokawa n°8 – Pour un autre Grand Paris !

Un Grand Paris qui colle au local.
Un Grand Paris qui soit source de progrès social.
Un Grand Paris qui soit un exemple démocratique mondial.
Un Grand Paris qui joue pleinement la carte de l’égalité ethnique, sociale et territoriale.
Bref, un Grand Paris qui vous régale !! 🙂

Si vous aussi vous pensez qu’aujourd’hui, il reste de la route pour construire une métropole à l’image de ses habitants et plus démocratique, participez au Métrokawa n°8 (café-débat) du 7 décembre.

– Métrokawa n°8 –
Pour un autre Grand Paris !
Comment agir localement en tant que citoyen métropolitain ?

Le mercredi 7 décembre, de 19h à 22h, à Belleville, Le Picoulet, 59 rue de la Fontaine au Roi, 75011.

Venez rencontrer des habitants de Clichy-sous-Bois, Stains, Sceaux, Villeneuve-la-Garenne et Paris, engagés dans le projet « Du quartier à la métropole » afin de co-produire les moyens de l’action locale en contexte métropolitain.

Accompagné d’un buffet dînatoire.
Inscription obligatoire.

capturedqm

Bilan étape par étape

Le projet Du quartier à la métropole suit son cours et nous vous proposons de parcourir un bilan d’étape en image (accessible en cliquant sur l’image).
Les diagnostics sont achevés sur la plupart des sites et nous sommes actuellement en pleine phase de visites.
Le principe est d’emmener les groupes d’habitants constitués dans chacune des villes du projet afin d’y découvrir des initiatives existantes.
Le 7 décembre, nous proposerons un Métrokawa métropolitain pour mettre en commun les problématiques que les habitants rencontrent dans leurs quartiers et co-construire des propositions pour apporter des réponses au niveau métropolitain.

Capture d’écran 2015-02-11 à 16.03.01

Synthèse du projet

Téléchargez la synthèse du projet « Du quartier à la métropole, co-produire un cadre pour l’action locale dans le Grand Paris ».

Il s’agit d’inventer une méthode de résolution de problématiques locales des quartiers par l’ouverture et la comparaison à d’autres territoires (quartiers, villes) de la métropole. Cette méthode est co-produite par les habitants qui sont capables de la reproduire par la suite.

Un projet en partenariat avec Ville & Banlieue.

20151103_114300

7 propositions pour changer la vie des personnes démunies et mal-logées dans le Grand Paris

De mai à novembre 2015, nous avons réalisé un Atelier Numérique Métropolitain avec neufs ouvriers espace vert en insertion de l’association Halage (Île-Saint-Denis, 93).

Nous souhaitons avec ces ateliers donner la parole à ceux qui ne la prennent jamais. Ce qui leur est apparu le plus important c’est la question du logement ou plutôt, du mal-logement pour les personnes les plus démunies.

Avec eux, nous avons émis 7 constats et 7 propositions pour changer la vie des personnes mal-logées dans le Grand Paris que nous allons transmettre aux futurs élus du Grand Paris, aux candidats à la Présidence de la Région Île-de-France, au Gouvernement et à tous ceux qui s’occupent de logement dans la future métropole.

Retrouvez les 7 propositions en cliquant ici

En partenariat avec les associations Innovons pour la Concertation sur Internet et Halage.

En savoir plus sur les Ateliers Numériques métropolitains.