Pour une métropole de l’imaginaire citoyen en 2016 ! Participez !

 En 2016, la Métropole du grand Paris devrait voir le jour… 2016 c’est aussi l’horizon que nous nous sommes donnés pour co-construire avec les habitants de la métropole une représentation imaginaire de notre grand Paris et en faire une manifestation grand public dans différents lieux créatifs de la métropole.

Car, si le Grand Paris institutionnel se construit à grands coups et coûts d’infrastructures, de schémas directeurs, de plans sur la comète et de manoeuvres politiques sur fond d’auto-destruction de la gauche décentralisatrice, celui du citoyen reste encore une idée vague et peu discutée : identités, appartenances communes, représentations sociales et territoriales, créativité urbaine, ce sont toutes ces notions que nous appelons imaginaires et sur lesquelles nous proposons d’agir à la manière de Métropop’ !

·      en joignant tous les bouts du sujet, de la réflexion à l’action

·      en soutenant un discours de déconstruction du discours

·      en faisant avec plutôt qu’en faisant tout seul

·      en réunissant les acteurs créatifs et en leur proposant un cadre de travail et des objectifs

·      en y associant les citoyens métropolitains aux différentes étapes du projet

Pour que l’imaginaire urbain ne soit pas uniquement trusté par un groupe fermé d’architectes et d’urbanistes, Métropop ! va expérimenter une « Fabrique de l’imaginaire métropolitain » le 14 juin au 100 ECS (Paris 12) en s’appuyant sur les réseaux artistiques métropolitains. 

Cette fabrique de l’imaginaire métropolitain se constituera comme un processus d’invention de la métropole par ses habitants dans différents lieux créatifs ou publics de la métropole.

Vous pouvez soit y répondre d’ici au 30 avril parce que vous êtes vous même artiste, soit diffuser l’info parce que vous avez un très bon ami qui est lui-même artiste.

Téléchargez ici l’appel à participation.

 

Attention : ceci est une démarche citoyenne où l’artiste et sa démarche se mettent au service des habitants pour lui permettre d’exprimer une idée, un point de vue, une sensation… pas l’inverse !

Leave a reply

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.